lundi 8 décembre 2014

Rencontre Auteur le dimanche 14 décembre

Le dimanche 14 décembre à 11h
Je recevrai Wilfrid Lemaire
Pour son livre
Le refuge
A cette occasion, l'entrée sera libre, mais je vous demanderai
une aide que nous reverserons aux restos du coeur
Autre Refuge qu'il convient d'aider en cette période de Noël


Refuge.
« Quel joli mot. Quand on a trouvé refuge, forcément on se sent mieux. »
L'auteur – également gardien de refuge depuis dix années – invite le lecteur à vivre ce lieu à part de l’intérieur et à découvrir les facettes simples, ou complexes de ce métier presque ordinaire : les portages, les secours, la solitude, la montagne, les activités du refuge.
Ce faisant, certaines représentations seront mises à mal car la beauté de ce lieu refuge se trouve parfois là où on ne l'attend pas...
Son essence ne viendrait-elle pas de la rencontre entre acteurs et pratiquants de la montagne ?


Wilfrid LEMAIRE
Né(e) en 1973 à Clichy
Issu des plaines betteravières de région parisienne, Wilfrid Lemaire a traîné ses premières guêtres dans ces villes nouvelles qui se sont développées comme des champignons dans les années soixante dix. Monotonie de l'habitat et des paysages. Le contraste en sera d'autant plus saisissant lorsqu'il découvrira les Pyrénées pour la première fois à l'âge de quinze ans.
Cette première rencontre laissera des traces, et les années passant, après s'être essayé aux études, à l'éducation populaire, à la cuisine, à la radio... il s'essaiera à la montagne. Une envie : y vivre et y travailler. Une formation d'accompagnateur en montagne et d'agriculteur pour un projet qui ne verra pas le jour, car on ne devient pas Pyrénéen du jour au lendemain. Alors pourquoi pas gardien de refuge ?
C'est sur ce malentendu que Wilfrid Lemaire et sa compagne Emma vont embrasser ce métier jusqu'à l'exercer encore aujourd'hui, dix ans après.
Pas tout à fait Pyrénéen, pas tout à fait montagnard, c'est pourtant à travers ces dix années d'expérience que Wilfrid Lemaire trouve la légitimité à s'essayer à … l'écriture


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire